Elham ETEMADI : Exposition du 29 janvier au 28 mars 2015

Elham Etemadi, Where is she ?

Exposition à la galerie d’art contemporain « Omnibus » à Besançon.

Elham Etemadi est une artiste iranienne, née à Shiraz en 1983. Après des études en mathématiques, la jeune femme décide de poursuivre dans le domaine artistique en intégrant une Licence à l’Université d’art d’Iran, à Téhéran. L’école très renommée (équivalent à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris), lui permet d’acquérir une solide base pratique. Pour continuer les recherches après l’obtention de son Master, Elham Etemadi part vivre à Strasbourg, en France et y intègre un Master en spécialisation arts plastiques. Moins spécialisée qu’en Iran, mais aussi plus théorique, l’Université française lui permet de diversifier sa pratique (vidéo, photographie …), ce qui viendra enrichir sa peinture, vers laquelle elle revient toujours.

elham-etemadi-galerie-art-contemporain-besancon.jpg

A la Galerie d’art contemporain Omnibus à Besançon, elle réalise sa première exposition personnelle. Ses toiles évoquent des songes, un univers enchanteur aux mille couleurs, qui nous poussent à nous interroger sur ses influences et ses choix. Quand on lui demande où se situent ses inspirations, elle cite les trans-avant-gardes italiennes, mais aussi les artistes Roberto Matta, Marc Chagall, Willem de Kooning ou encore Rokni Haerizadeh. Mais avec le temps, ses influences se tournent de plus en plus vers son pays, avec sa tradition de miniatures aux jeux subtils de couleurs. Ses influences sont multiples ; son art le montre bien. Ses toiles créent un trouble, un chatouillement de l’imagination. En s’inspirant de ces miniatures, souvent considérées comme illustrations de textes mais qu’elle défend comme quelque chose de bien plus complexe, l’artiste impulse des jeux de couleurs subtils et expressifs, une poésie mythologique, une joie onirique qui laisse songeur. S’y côtoient ses jeux d’enfant, des crocodiles et des arbres, des femmes sur des vélos et des poissons volants. Ces images et formes, traditionnelles ou contemporaines, produisent donc un choc visuel, ou plutôt un électrochoc.

Ce sont ces thèmes qui ont dicté le choix du sujet de la Thèse que l’artiste réalise sous la direction de Germain Roesz : Théorie, pratique et sciences des arts ; qu’Elham Etemadi qualifie plutôt de « Thèse sur le jeu dans l’art contemporain ». Les recherches effectuées pour ce travail théorique ont également joué sur sa pratique en lui faisant découvrir de nouvelles influences. Ainsi pour Elham Etemadi, comme pour tous les artistes, la pratique influe la théorie et la théorie nourrit la pratique.

La galerie Omnibus à Besançon, présente le travail de cette peintre aux plusieurs facettes, qui présente autant de technique que d’imagination.

Fanette Joly

Elham ETEMADI, The first few days, 2014. Galerie d'art contemporain, Besançon
Elham ETEMADI, Our Neighborhood, 2014. Galerie d'art contemporain; Besancon
Elham ETEMADI, Guests, 2014. Galerie d'art contemporain, Besançon
Elham ETEMADI, Wher is she ?, 2014. Galerie d'art contemporain, Besancon